Des films à voir là maintenant tout de suite…

J’ai été malade. Genre malade avec 39°, sueurs froides, courbatures partout, gorge si enflammée que je n’ai plus rien pu avaler, bref, je me suis offert deux jours de lit H24 sans être capable d’aller bosser ce qui est plus que rare. Je n’avais pas de films à voir, je végétais dans l’ennui total d’une fièvre invalidante.

A la maison, nous avons un machin avec 2000 chaînes (alors que d’habitude, je télécharge loue des films). A moitié comateuse, j’ai zappé et forcément, quand je tombais par hasard sur un film qui débutait, je lui laissais 15 minutes de chance.

EH BEN J’AI BIEN FAIT.

En 48h, j’ai vu trois chouettes films que je n’aurais jamais pensé regarder un jour. Et franchement, je vous les conseille. (J’ai aussi regardé Amour, Gloire et Beauté, mais bon, doit-on réellement évoquer la question?)

Allez, je partage avec vous ces chouettes découvertes.

Nerve

nerve-the-movie

Imaginons qu’on lance un jeu en ligne dans lequel on puisse être joueur ou voyeur.

Les joueurs reçoivent des défis lancés par les voyeurs. S’ils les exécutent et se filment en temps réel, ils reçoivent de l’argent, sont likés et suivis. S’ils refusent le défi, ils sont éliminés et perdent tout l’argent gagné lors des défis précédents. Les meilleurs iront en finale.

Bien entendu, les défis prennent des tours inattendus… ou finalement tristement attendus au contraire…

Pourquoi le voir?

On est dans un film « jeune » très américain teenager mais l’idée de base est excellente. J’ai pensé à Running Man, le côté ultra trash en moins. Si l’on omet le côté bleuette adolescente, c’est un bon film hyper distrayant, avec une chouette intrigue et un bon degré de stress… Puis bon, ces histoires de technologie, ça me parle moi…

The infiltrator

the-infiltrator2

L’histoire vraie d’un agent infiltré dans le cartel de la drogue le plus flippant de toute l’histoire.

Pourquoi le voir?

Déjà y a Bryan Cranston. C’est le premier argument me semble-t-il.

On est pourtant dans le type de film vers lequel je ne vais jamais de moi-même. Là, il a commencé pendant que je scrollais sur instagram. Petit à petit, j’ai moins scrollé, puis j’ai posé mon téléphone.

Je n’ai su qu’à la fin qu’il s’agissait d’une histoire vraie mais je peux vous dire qu’elle est captivante. Que ce mec ait tout risqué, famille, vie, tout, pour bien faire son métier, ça coupe le souffle. Des cojones de malade…

Et la difficulté aussi de « l’attachement aux crapules » que l’on peut comprendre, la peur viscérale, le risque permanent, l’implication totale… un film réellement waou.

The big short

film à voir

J’ai surkiffé un film financier les copains…

Bon alors voilà le pitch et il ne vous donnera pas DU TOUT envie de voir le film, donc passez ensuite aux raisons de le voir, merci.

Pitch : comment des gens ont vu venir la crise des subprimes, comment cette crise les a rendus très riches, comment ils l’ont vécu, comment le monde nous entube tous les jours.

Pourquoi le voir?

Je ne savais pas du tout ce qui commençait sous mes yeux. J’ai été chopée par le narrateur (Ryan Gosling) et le ton très bizarre employé, donc j’ai commencé à regarder.

Je suis restée ensuite pour l’originalité de la construction totalement nouvelle pour moi. Les explications financières pour les novices sont tout simplement insérées dans des breaks où des célébrités (Séléna Gomez par exemple ^^) viennent tout simplement expliquer ce qu’il faut comprendre pour continuer le film.

Et puis surtout, il faut le voir parce que c’est le moment où jamais pour piger pour de vrai cette fameuse crise, pour piger aussi qu’il y a des responsables, que ces responsables n’ont pas été punis et continuent même en toute impunité bien qu’ils aient causé une hausse du chômage jamais vue, une pauvreté qui aurait pu être évitée et bien du malheur en plus, comme s’il en manquait dans le monde…

J’ai passé le film à dire des « non mais c’est une blaaaaaague? »« non mais ils n’ont pas fait ça????? », et des « bordel mais il faut que tout le monde regarde ce film! »  et je l’ai terminé la main sur la bouche.

Ca fait trois jours que je bassine les gens en tentant de leur expliquant la crise des subprimes et en gros, VOUS DEVEZ LE VOIR.

maxresdefault

Voilà, vous savez que chez 2G1M, on ne garde jamais nos petites découvertes, donc c’est cadeau!

Petit PS : Je ne vous conseillerai pas des films hyper profonds qui fouillent l’âme. Enfin y a peu de chances ou alors ils seront très très datés : je n’en regarde plus, ça me chamboule beaucoup trop… Ou ça divertit, ou ça m’apprend des trucs sur la société. Mais je n’ai aucune envie d’en apprendre trop sur les sentiments et blablabla, ça m’épuise un peu trop ces machins-là… (Je pense que le dernier est Never Let Me Go et j’ai eu les larmes aux yeux pendant trois jours donc stop…)

Allez, bon film <3

4 Commentaires

  1. 5 décembre 2016 / 11 h 32 min

    Je te comprends pour les films « psychologiques ». Pas ma came non plus. Surtout pas en ce moment, je n’aime que les choses rigolotes pour me changer les idées ou des trucs éducatifs 🙂
    Donc mardi, ce sera le traditionnel « Le père noël est une ordure », qui est programmé sur france 2. (Je ne m’en lasse pas de celui-là!!!) :-*

  2. 6 décembre 2016 / 10 h 02 min

    Je les ai tous « loués » (comme toi), mais je dois encore les regarder. Et de relire les résumés qui m’avaient poussée à les prendre en premier lieu, ça me rappelle que je dois les regarder ! Et qu’en plus, Amoureux devrait bien aimer aussi.

    • 6 décembre 2016 / 15 h 32 min

      Tu me diras ce que tu en as pensé alors!

  3. Emile
    10 janvier 2017 / 23 h 16 min

    Never let me go … lu et vu et mon dieu quelle histoire .. j’en reste encore touchée des années après.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *